Imprimer

Valenciennes (Nord) 05.04.1835 – Paris (17e) 23.02.1900. Professeur de lettres, principal du collège d’Arras depuis le 1er septembre 1891.

Élu en 1893 pour succéder au chanoine Joseph Depotter sur le 7e fauteuil. Installé à Paris pour y prendre sa retraite, il est remplacé en 1897 par l’ingénieur Léonce Alayrac.

Fils d’un sous-lieutenant des douanes de Valenciennes, il est marié avec Marie-Joséphine Capler (1844-1922). Bachelier à Paris, ès lettres (1853) puis ès sciences (1854), licencié ès lettres à Douai (1858). Il a été successivement répétiteur au lycée de Douai (1855-1858), professeur au collège de Laon, chargé de cours aux lycées de Condom, Tournon, Périgueux, Saint-Omer, Agen, Lorient, avant d’être nommé, le 1er septembre 1891, principal du collège d’Arras où il termine sa carrière. C’est à ce moment seulement (6 mai 1892) qu’il soutient à Paris une double thèse de doctorat : thèse latine, Aulus Gellius quatenus philosophiae studuerit ; thèse française, Condillac et la psychologie anglaise contemporaine.

Officier de l’Instruction publique 19 juillet 1891, Officier d’Académie 24 juillet 1892.

Chevalier de la légion d’honneur, 10 mai 1895

Sources 

État civil : Registre des décès Paris, 17e, année 1900.

Base Léonore

Le Temps, 4 mai 1892, p. 3.

Le Grand écho du Nord-Pas-de-Calais, 4 mai 1895, p.3.

Agnès et Gérard Devulder