08.1750 – Arras 20.05.1831. Médecin.

Élu le 15 novembre 1783, le même jour que Robespierre, pour occuper le 24e fauteuil; il succède à Jean-Baptiste Nicolas Dominique de Riacourt, l’aîné. Toujours en vie en 1817 quand l'Académie est recréée, et réinstallé, il démissionne immédiatement. 

Il est le fils d’Étienne-François Ansart et de Marie-Jeanne Lebas. Le chanoine Berthe donne sa naissance à Arras en août 1750 et ajoute : « il a probablement acquis ses grades de médecin à Douai ; il s’installe à Arras ». Il épouse Adélaïde-Elisabeth-Josèphe Lebrun.

Il est élu en qualité de directeur pour remplacer M. de Robespierre, le 3 février 1787. Mis en état d’arrestation comme suspect le 9 brumaire an I, libéré le 1er fructidor suivant. Il est toujours en vie en 1817 quand l’Académie cherche à renaître de ses cendres, mais est un des premiers à demander à être remplacé (Léon-Noël Berthe, Dubois de Fosseux, 1969, p. 146 et 149).

Jean-Gabriel Gallot, médecin à Saint-Maurice-le-Girard (Vendée), mentionne qu’il a reçu de Ferdinand Dubois de Fosseux, alors secrétaire perpétuel de l’Académie d’Arras, la communication que Ch.-A. Ansart venait d’y donner « Y a-t-il des nerfs sentans distingués des nerfs moteurs ? ».

Communications

" Y a-t-il des nerfs sentans distingués des nerfs moteurs ? ou bien les mêmes nerfs opèrent-ils le mouvement et le sentiment ? », Almanach historique et géographique d’Artois, pour l’an bissextil 1788, séance du 25 mai 1787, p. 257 ; AD 62, 1J 1933.

- Observations sur l’air atmosphérique, le 21 avril 1784, mentionné dans Eugène Van Drival, op. cit., p. 58.

Sources

- AD 62, I lm, mission Lebon, suspects, dossier Ansart, 1J 1933.

- Médiathèque d’Arras, fonds local d’histoire, Collection Paul-Marie Laroche : faire-part de décès.

- ANSART Charles-Victor, Histoire généalogique de la famille Ansart, Senlis, Impr. réunies de Senlis, 1949, p. 46.

- BERTHE Léon-Noël, Dictionnaire des Correspondants de l’Académie d’Arras au temps de Robespierre, Arras, 1969, p. 31, notice 22 et p. 101, notice 454.

- BERTHE Léon-Noël, Dubois de Fosseux : Secrétaire de l'Académie d'Arras, 1785-1792 et son bureau de correspondance, Arras, 1969, p. 146 et 149.

- MERLE, Louis, « La vie et les œuvres du docteur Jean-Gabriel Gallot (1744-1794), médecin des épidémies, membre associé de la Société royale de médecine, député du Poitou aux États généraux de 1789, secrétaire du Comité de salubrité de l’Assemblée nationale constituante », Mémoires de la Société des Antiquaires de l’Ouest, 4e série, t. V, 1961, p. 1-331.

- VAN DRIVAL, Eugène, Histoire de l’Académie d’Arras (Depuis sa fondation, en 1737 jusqu’à nos jours), Arras, A. Courtin, 1872 p. 58.

 

                             J.-P. Diers