Paris (paroisse de Saint-Eustache) 02.04.1779 – Montoire (Loir-et-Cher) 21.09.1866. Ancien officier de l’armée napoléonienne, colonel commandant le Génie d’Arras.

Nommé en mai 1817 à la restauration de l’Académie au 27e fauteuil, occupé avant la Révolution par François Bayart, avocat au Conseil d’Artois. Trop occupé par sa charge militaire, il démissionne le 5 août 1818. Il est remplacé en 1819 par le colonel Faille commandant l’artillerie de la place d’Arras.