Neuville-Saint-Vaast 23.05.1781 – Roclincourt 12.03.1858. Médecin, directeur de l’École de chirurgie d’Arras.

Élu en 1818 au 9e fauteuil ; il succède à Charles-Joseph Allexandre.

Fils de Jean Baptiste Leviez, tailleur de pierre, laboureur, et de Marie Marguerite Leflon. Neuvième enfant d’une fratrie qui en compte onze. Il se marie le 8 mai 1816 avec Célestine Antoinette Corne (1792-1847) dont il a trois enfants. Ancien chirurgien aux armées, directeur de l’École de chirurgie d’Arras, élu adjoint correspondant de l’Académie de médecine le 5 avril 1825, fonction qu’il occupe jusqu’en 1858, rapporteur des questions agricoles, démissionnaire à la Révolution de juillet, ancêtre de toute une dynastie médicale.

Sources

- Académie nationale de médecine, Index biographique des membres, des associés et des correspondants de l’Académie de médecine, 1820-1990, Paris, Académie de médecine, 1991, p. 130.

- Mémoires de la Société Royale d’Arras, pour l’encouragement des Sciences, des Lettres et des Arts, Arras, de Bocquet, t. I, 1818, p. 87-104. 

- Comité des travaux historiques et scientifiques, La France savante : 

- site segardgalland.free.fr (consulté en avril 2020)

Publication

- « Essai sur les maladies particulières du département du Pas-de-Calais et les causes qui les produisent », dans Mémoires de la Société Royale d’Arras, op. cit., p. 87-104.

J.-P. Diers