Sauchy-Cauchy 10.10.1877-Frémicourt 06.12.1954). Prêtre.

Reçu au 3e fauteuil en 1920 ; succède à H. Bedel.

Après de solides études à Lille, il est ordonné prêtre le 6 juin 1903. Nommé professeur à l’Institution Saint-Joseph d’Arras, il y enseigne la philosophie et les belles lettres pendant trente ans. Il exerce ensuite les fonctions d’aumônier du Pensionnat Jeanne-d'Arc, où il est à l’origine de l’établissement des études secondaires. Ce prêtre enseignant, proche de Mgr Julien, immortalise par un célèbre ouvrage Arras sous les obus  le martyre de la ville d’Arras qu’il fait connaître dans toute la France par de nombreuses conférences illustrées. Il a aussi joué un rôle très actif dans le patronage des villes de Marseille et de Newcastle ainsi que dans le comité pour l’édification de Notre-Dame-de-Lorette. Chanoine honoraire depuis 1926, il est élu à l’Académie d’Arras en 1920. Il se retire en 1941 à Oisy-le-Verger puis en 1951 à Frémicourt.

Arras sous les obus, Paris, 1915, 124p.

Les hommes rouges, pièce de théâtre stigmatisant la Terreur à Arras, s.d.

Sources :

Arch. dio. , Arras, dossier 4 Z 128 : nécrologie, discours, photographies, exemplaires des deux principaux ouvrages cités ci-dessus.

Alain Nolibos