Paris (3e) 15.08.1898 - Arras 21.08.1978 - Délégué général de la SACEM, directeur des Rosati, membre des Sociétés d’astronomie et d’astronautique de France.

 

Élu le 9 mars 1956 pour succéder à Léon Lemaire, poète patoisant et Rosati, sur le 16e fauteuil Il est remplacé le 27 avril 1979 par Louis Caudron.

Élève au lycée Turgot puis à l’École Centrale des Arts et Manufactures à Paris, il interrompt ses études en 1916 pour s’engager dans l’artillerie où il sert jusqu’à la fin des hostilités. Arrivé à Arras en 1919, il est directeur administratif de la Société coopérative de reconstruction d’Arras jusqu’à sa dissolution, avant de devenir délégué général de la SACEM. En 1928, il épouse Janine Morel, poétesse qui deviendra Rosati en 1962. En 1931 il est membre de la société de photographie d’Arras et remporte  de nombreux succès et médailles en France et à l’étranger. En 1933, il entre chez les Rosati en pleine tempête provoquée par l’affaire du buste de Robespierre et il en sera le directeur de 1955 à 1959. Mobilisé en 1939, il fait preuve d’un grand courage lors de la retraite de 1940. Fait prisonnier, il peut rejoindre ses foyers en qualité d’ancien combattant. Il se passionne pour l’astronomie, la radio, la télégraphie sans fil, la photo (plusieurs de ses clichés ont une grande célébrité). Poète reconnu, récompensé par les Jeux Floraux de Toulous, il obtient notamment le premier prix des Rosati d’Artois en 1933 ; il compose de nombreux poèmes de facture classique mais ne dédaigne pas l’humour ou l’absurde.

En 1956, il entre à l’Académie d’Arras où il est présenté par Charles Hollart et accueilli par le Dr Georges Paris. Assidu à toutes les réunions, il propose aussi de nombreuses communications. Il est secrétaire général de 1965 à 1966, chancelier de 1967 à 1970.

Sources

Arch. des Rosati,

CAUDRON Louis, Histoire des Rosati du XXe siècle.

Gérard Devulder