Joseph Proyart

Ervillers-02.05.1803 - Arras 26.05.1888. Vicaire général.

Élu en 1851 pour succéder à l'avocat Louis Leduc sur le 6e fauteuil, reçu le 16 mai 1852. Remplacé en 1788 par le chanoine Charles Leleux.

Né dans une famille rurale aisée, il est distingué très jeune par Mgr de La Tour d’Auvergne qui en fait en 1822 son secrétaire particulier. Prêtre en 1826, chanoine honoraire en 1833, sous-chantre en 1834, secrétaire général en 1837, chanoine titulaire en 1842, vicaire général de Mgr de La Tour d’Auvergne en 1842, il le demeure sous les évêques Parisis, Lequette, Meignan et Dennel. Toujours très présent parmi les auxiliaires directs et influents des évêques, Joseph Proyart est nommé grand maître des cérémonies le 16 août 1844, grand chantre en 1847, vicaire capitulaire en juillet 1851 après le décès de Mgr de La Tour d’Auvergne, doyen du chapitre en 1856, prévôt en 1876. Le chanoine Proyart est aussi élu, le 30 juin 1848, lors du renouvellement au suffrage universel du conseil municipal d’Arras et l’échec électoral des amis de Frédéric Degeorge. L’un des membres les plus écoutés de la Conférence Saint-Vincent de Paul d’Arras, il s’intéresse à la question ouvrière et œuvre pour lutter contre la misère.

Le chanoine Proyart couronné par l’Académie d’Arras au concours de 1847 pour un Mémoire sur l’enseignement dans la ville d’Arras en devient membre résidant en 1851. Il s'implique dans la vie de la Société comme vice-chancelier, puis chancelier,  entre 1854 et 1872, et à qui il communique les résultats de ses importantes recherches sur l’histoire locale et l’hagiographie.

Il est le neveu de l’abbé Liévin-Bonaventure Proyart, ancien principal adjoint du collège Louis-Le-Grand à Paris, qui avait publié en 1795 à Augsbourg La vie et les crimes de Robespierre surnommé le Tyran depuis sa naissance jusqu’à sa mort, il réédite l’ouvrage en 1850 sous un titre moins polémique La vie de Maximilien Robespierre.

Publications dans les Mémoires de l'Académie d'Arras

Notices sur les établissements de bienfaisance à Arras, MAA, 1ère série, t. XXIII (1846), p.247-396.

Histoire de l'enseignement dans la ville d'Arras, jusqu'à nos jours, MAA, 1ère série, t. XXIV (1849), p.63-167.

Discours de réception, MAA, 1ère série, t. XXVI (1853), p.103-108

Rapport sur l'éloge historique de Victor Jacquemont, MAA, 1ère série, t. XXIX (1857), p. 213-222.

Discours d'ouverture de la séance publique du 31 août 1859, MAA, 1ère série, t. XXXII (1860), p. 7-12

Réponse au discours de réception de M. Wicquot, MAA, 1ère série, t. XXXIII (1861), p. 77-80

Analyse d'un travail de M. l'abbé Barde, MAA, 1ère série, t. XXXIII (1861), p.255-280

Louis XI à Arras, MAA, 1ère série, t. XXXIV (1862), p.101-118, et t. XXXV (1863), p. 69-122.

Recherches historiques sur les anciennes tapisseries d'Arras, MAA, 1ère série, t. XXXV (1863), p.145-176.

Tableau sur des secours accordés aux pauvres de la ville d'Arras, MAA, 1ère série, t. XXXV (1863), p. 187-206 et t. XXXVI (1864), p. 145-174.

Notice sur Antoine Havet, MAA, 1ère série, t. XXXVI (1864), p.123-144.

Jean de Rely, MAA, 1ère série, t. XXXVIII (1866), p. 229-274.

Rapport sur diverses antiquités découvertes à Ervillers, MAA, 2e série, t. IV (1870), p. 118-125.

Rapport sur les mémoires hors concours, MAA, 2e série, t. IV (1870), p. 178-190.

Discours prononcé sur la tombe de M. Ledieu, MAA, 2e série, t. IV, p. 199-201.

La Sainte-Manne, MAA, 2e série, t. V (1873), p. 197-250.

Réponse au discours de réception de M. Paul Lecesne , MAA, 2e série, t. V (1873), p.430-435.

Le cloître de Notre-Dame à Arras, MAA, 2e série 1875), Troisième partie, p. 274-324.

Nicolas le Ruistre, évêque d'Arras, MAA, 2e série, t. VIII (1876), deuxième partie, p. 223-240.

Rapport sur un mémoire intitulé : "Notice sur le collège d'Arras", MAA 2e série, t. IX (1877), p. 23-31.

 

 

Sources :

Archives dioc. Arras : fonds ¨Proyart, 4 Z 829 ; "Notice biographique de Joseph-Marie Proyart", annuaire diocésain (1890), P. 213-220.

LE GENTIL Constant, Monsieur l’abbé Joseph-Marie PROYART, vicaire général prévôt et doyen du Chapitre de la cathédrale d’Arras, membre de l’Académie de cette ville, Arras, 1889, 31p.

  

Alain Nolibos