Bessenay (Rhône) 29.08.1866 - Arras 20.03.1960. Ingénieur en chef des travaux du fond aux mines de Lens à Meurchin.

Élu en 1930 au 11e fauteuil où il succède à Jules Sion, directeur de l’École normale d’Arras. Remplacé en 1961 par Michel Dupuis.

Fils d’un tisseur en soierie et d’une repasseuse, ancien élève de l’École nationale des Mines de Saint-Étienne, il devient responsable technique du siège de Meurchin. Resté à son poste dans la zone occupée par l’armée allemande (1914-1918), il installe un hôpital à Meurchin. Il est emmené comme otage, d’abord à Douai, puis en Lithuanie où il eut le bras droit gelé. Après l’armistice, il se consacre à la remise en état des mines. Membre puis président de la Caisse de secours des ouvriers et employés des Mines de Meurchin.

Chevalier de la Légion d’honneur (30 juillet 1925).

Père de Jeanne-Marie-Anne Guinamard.