Chinon (Indre-et-Loire) 01.12.1736 – Tours (Indre-et-Loire) 05.10.1805. Major du génie à Arras (il devient général de division sous la Convention et mis à la retraite d’office sous le Directoire).

Élu en 1786 au 15e fauteuil où il succède à l’avocat Pierre Brunel. Il quitte Arras dès 1788 quand il est nommé lieutenant-colonel à Hesdin. Il n’est pas remplacé avant la restauration de l’Académie en 1817.